Cabinet gynécologique Ste Maxime - Augmentations de seins
RDV en ligne avec

Augmentation des seins

Esthétique
Esthétique

Informations

Les plasties d'augmentation mammaire par prothèses

Le but de ce document est de vous apporter tous les éléments d'information necessaires et indispensables pour vous permettre de prendre votre décision en parfaite connaissance de cause.

L'hypoplasie mammaire est définie par un volume des seins insuffisamment développé par rapport à la morphologie de la femme. Elle peut être la conséquence d'un défaut de développement de la glande à la puberté, ou apparaitre secondairement par perte du volume glandulaire après une grossesse, un allaitement, amaigrissement.

Seule une discussion avec votre médecin vous permettra de décider 
de la taille ou du volume des seins que vous désirez.

Nécessité de l'intervention

Vous estimez que le volume de vos seins est insuffisant et pensez que la mise en place de prothèses pourrait améliorer cette situation. Si votre poitrine est plate, ou à peine marquée, c'est en effet la seule solution possible. Le résultat immédiat est remarquable.

Si, par contre, votre poitrine paraît plate car elle tombe, s'est vidée du haut, avec un volume tout de même acceptable, même s'il est un peu petit dans votre soutien gorge, c'est l'intervention de correction de ptose, par concentration de la glande et ablation de la peau en excès, qui est à conseiller. Il faudrait, en effet, mettre une prothèse d'un volume très important pour éviter l'effet de la chute, et vos seins seraient disproportionnés. Il faut donc concentrer ce qui existe, quitte à mettre en place ultérieurement une petite prothèse si vous trouvez que ce n'est vraiment pas suffisant.

Les prothèses

En supposant que vous présentiez le cas idéal d'une poitrine peu développée, sans chute. Les prothèses consistent en une enveloppe très souple, texturée, remplie avec du sérum physiologique ou du silicone.

Aux Etats-Unis

La pose d'implant en silicone a été arrêté en 1993 puis ré-autorisé en 1995 pendant quelques mois, puis interdit de nouveau en mars 2001. Le recul vis-à-vis de ces implants a entraîné une nouvelle autorisation dans la plupart des pays européens et récemment en France. Innocentées vis-à-vis de maladies auto-immunes, les nouvelles prothèses de silicone sont faites d'une enveloppe plus solide et d'un produit plus cohésif.

Les implants en sérum physiologique (eau) sont utilisés depuis 30 ans. Représentant moins de risque, ils peuvent cependant donner des vagues palpables sur des patientes à la peau fine.

Implant au sérum physiologique

Les implants hydrogel (eau et polysaccharides) ne sont plus utilisés en France, depuis le moratoire de 1995.

Médecine esthétique & laser

Pôle esthétique du Golfe de Saint-Tropez

Retrouvez tous les soins et les techniques

Xxx

Cabinet gynécologique obstétrique
Médecine esthétique
Stein, Lahaye & Ledu